Ambition: Ciel sans étoiles- T1 (2021)

Editeur: Snag; 1er édition (9 février 2021)
Pages: 225 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
En 2312, l'homme, fatigué des systèmes politiques et de leurs représentants tels que nous les connaissons, accepte de plein gré d'abandonner une grande partie de ses droits civiques contre des garanties de paix et de stabilité.
Vient alors au pouvoir une organisation rassemblant les vingt plus grandes puissances économiques mondiales, appelée le Conglomérat, qui dirige, par mandats de 10 ans, l'ensemble des peuples.
En pleine révolution technologique, ces nouvelles sociétés utilisent les inventions biomédicales, et notamment les implants cybernétiques, qui soignent et améliorent l'être humain tout en l'adaptant à son nouvel environnement.
C'est dans ce contexte que la Terre poursuit la colonisation du système solaire avec la mission Synope, dont les deux vaisseaux doivent voyager jusqu'à Proxima du Centaure.
Mais le premier vaisseau est mystérieusement stoppé et détruit durant le trajet, par une barrière invisible qui stoppe toute transmission électrique.
Malgré leurs efforts, les techniciens du second vaisseau ne parviendront pas à comprendre les raisons de ce drame, et l'un d'entre eux, le biologiste Béron, disparaîtra même dans l'espace...
- "Phénoménal !" - Bookaddict
- "Yoann Dubos met en place un univers vertigineux de Fantasy et d'Anticipation !" - Aboutaroundthebooks
- "Génialissssssime ! Addictif !" - YA chronicles


Commentaires

Malgré le temps que j'ai mis à lire (et chroniquer) ce roman, je vous l'annonce d'emblée : Ambition, le premier tome de la tétralogie Ciel sans Étoiles, a frôlé le coup de coeur ! Ce roman de science fantasy aux allures de jeux-vidéos est le premier du genre que je lis. En effet, avant de découvrir cette histoire, je ne connaissais pas encore le style shadowrun, tirant son nom de celui d'un jeu sorti en 1989, et cette histoire m'a permis de m'y plonger en douceur.

« Shadowrun is a science fantasy tabletop role-playing game set in a near-future fictional universe in which cybernetics, magic and fantasy creatures co-exist. » d'après definitions.net.

En gros, Ambition mélange les genres et les créatures, aussi diversifiées les unes que les autres. L'humain augmenté côtoie le surnaturel, les avancées technologiques cohabitent avec des créatures fantastiques et qualifiées de merveilleuses dans les mémoires collectives, rendant ainsi la réalité un peu plus dure. Ce cocktail de genres m'a tout de suite intriguée lorsque j'ai lu le résumé… J'ai plongé dans cet univers spectaculaire dès la lecture du premier chapitre. Il donne le ton doux-amer dont le roman se pare tout du long. D'ailleurs, il nous laisse un souvenir beaucoup plus âcre que sucré ; il semblerait que l'auteur prend un malin plaisir à torturer ses personnages.

Bien qu'un peu lent à démarrer, le scénario s'avère très cohérent dans son ensemble et chargé de péripéties et rebondissements. Il s'agit d'un bon premier tome avec les caractéristiques de ce dernier : une mise en place longue mais nécessaire, l'introduction des personnages-clés, des scènes très emblématiques pour nous faire comprendre les enjeux sociétaux, de nombreux dialogues dynamiques qui en apprennent sur les différents intervenants et leurs objectifs, etc…

L'aspect politique du livre nous attire dans des passages très iconiques où de grands dirigeants entament des débats sans fin autour de plusieurs questions qui, selon moi, peuvent faire échos au racisme encore présent à notre époque. Les humains – souvent augmentés, aux organes vitaux améliorés – s'unifient contre ce qu'ils considèrent comme un « envahisseur », tandis que de l'autre côté, les créatures magiques se disent la même chose de toutes les autres races. Au final, les uns ont vécu sans se douter qu'il existait d'autres formes de vie invisibles autour d'eux, tandis que les autres ne se doutaient pas une seule seconde qu'ils seraient vus du monde entier à un moment donné. Cette société chamboulée doit réagir pour s'adapter (ou refuser ?) le changement. Ce lien, entre le futur de Yoann Dubos et le présent dans lequel nous plongeons actuellement, me fascine.

Selon moi, Ambition s'imprègne tellement de la passion que l'auteur a pour les jeux-vidéos que, en lisant, j'éprouvais la sensation étrange de me trouver ailleurs que dans un livre. Sous mes yeux, je voyais défiler des cinématiques, des scènes d'action en accord avec celles, endiablées, d'un format plus visuel… Ce subtil pont entre littérature et aventure vidéo ludique ancré dans différents genres de SFFF que tout oppose m'a vraiment éblouie !

Ce que j'ai vraiment le plus apprécié dans ma lecture a sans aucun doute été le style de l'auteur. D'une fluidité à toute épreuve – même dans les passages les plus complexes à narrer, comme les discussions enflammées du Conglomérat –, son écriture m'a happée dès que je replongeais dans ma lecture. À partir du moment où je parvenais à me remettre dedans, je ne mettais pas beaucoup de temps à me reconnecter avec son background impressionnant et ses personnages attachants. Je trouve les scènes d'action particulièrement réussies, dotée d'un entrain que l'on retrouve dans sa plume. Comme si l'adrénaline me gagnait autant qu'elle stimulait les différents protagonistes principaux comme récurrents. Un mélange entre langage soutenu et familier, où l'alambiqué cède de temps en temps sa place à la simplicité. Une fusion de genre, un style mixte et beaucoup de répliques marquantes ; le combo gagnant !

Je disais précédemment que les personnages sont attachants. Toutes mes chroniques sont garanties sans spoilers, et celle-ci ne fait pas exception. Sans trop en dévoiler, je vais parler de Miranda Clay, l'une des protagonistes. Je la considérerais même comme « héroïne », même si d'autres personnages gravitent autour de l'intrigue, laquelle dépasse parfois un peu la jeune femme. Malgré son caractère haut en couleurs, j'ai adoré découvrir toutes les nuances de Clay. Elle se montre courageuse, prête à tout pour les personnes qui lui sont chères – et qu'elle compte en général sur les doigts de sa main. Sa loyauté et son impulsivité ont d'ailleurs tendance à dépasser sa raison… Et derrière sa hargne et ses piques salées se cache une véritable pépite. J'ai de plus en plus de mal à me lier aux personnages principaux des romans, surtout ceux et celles qui sont les plus mis(e)s en avant. Ceci dit, avec Miranda, j'ai su dès le début que ça allait coller et que ses interventions me feraient toujours marrer. Elle aura su me faire ressentir diverses émotions fortes et un certain dévouement (que je ne saurais expliquer) envers sa personne. Je me proclame #TeamClay !

Pour en venir à la fin… Eh bien ! je pense que c'est vraiment le seul point du roman qui m'a laissé… perplexe. Je préviens d'avance que ce paragraphe est très subjectif (encore plus que le reste de mon avis !) : les dernières pages m'ont semblé « too much ». Non pas ennuyeuses, non pas lourdes… Disons que le roman mélange beaucoup de genres, d'aspects, de styles, et que le final m'a vraiment donné la sensation que cela allait encore plus loin, sans aucune limite. J'ai cligné plusieurs fois des yeux en me disant « Whaaaaat ? », tant ça m'a déstabilisée. Bien entendu, cela n'est pas du tout un défaut, je vous partage juste mon ressenti quant à l'un des revirements étonnant qui débarque un peu sans prévenir. Cette fin m'a vraiment perturbée ! Ceci dit, elle me donne envie d'en savoir plus, et tout le reste du roman a été un véritable délice. Je suis impatiente de lire Compassion, le deuxième opus de cette tétralogie au potentiel énorme !

Grosso modo, Ambition est un roman qui jongle entre la fantasy et la science-fiction, inspiré du style shadowrun propre habituellement aux jeux-vidéos. Si cet ouvrage rappelle sans contexte ce format audiovisuel que j'affectionne tout autant que la lecture, il reste accessible même aux lecteurs qui n'en sont pas férus. Tous les ingrédients pour vous faire passer un merveilleux moment sont au rendez-vous dans ce premier tome introductif : une mise en place maîtrisée, des personnages authentiques, un soupçon d'action survoltée et un style aguicheur. Cette histoire questionne l'humanité, ses enjeux sociétaux, ses réflexions au-delà du réel et de l'impensable et repousse ses limites toujours plus loin, jusqu'à ce que nos questions ne trouvent plus aucune réponse logique. Alors, intrigués ? Pensez-vous être de taille pour affronter la Résonnance originelle ? 2312 n'attend plus que vous… Une aventure très originale que je ne peux que vous conseiller, d'autant plus si vous aimez être surpris dans votre lecture !


5/5

Lien pour télécharger le fichier: ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks