Les Souvenirs de la Glace: Le Livre des Martyrs-T3 (2019)

Editeur: Éditions Leha (26 avril 2019)
Pages: 1152 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il dévore ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique. Pour l’affronter, l’Ost de Dujek Unbras et les Brûleurs de Ponts de Mésangeai et de Ganoes Paran devront forger une alliance avec leurs vieux ennemis : les forces du seigneur de guerre Caladan Rumin, les Tistes Andii d'Anomander Rake et les Rhivis des plaines.
Mais ce ne sont pas les seuls événements qui se trament. Les clans t'lan imass se sont également réveillés, répondant à l’appel de l’antique rassemblement qui scellera leur destinée. Dans l'ombre, une infection se propage, corrompant les garennes, souillant la chair de Brûle, la Déesse Endormie elle-même. À Morn, une déchirure écarlate porte la trace du Chaos, promesse d'une effroyable renaissance. Et partout l'on raconte que le Dieu Estropié, désormais libéré de ses chaînes, chercherait à assouvir son impitoyable vengeance...
Marquant le retour de bon nombre de personnages des Jardins de la Lune, Les Souvenirs de la Glace se pose comme un chapitre capital au sein de l'éblouissant cycle de fantasy épique de Steven Erikson.
Mais les clans non-morts des T’’lan Imass se sont également réveillés, répondant à un antique rassemblement ordonné par la première Jeteuse d’Os de chair et de sang à avoir vu le jour depuis plusieurs centaines de milliers d’années. Dans l’ombre, une force plus sombre et malveillante semble menacer le monde. Une infection se répand, corrompant les garennes, souillant la chair de Brûle, la déesse endormie elle-même.
À Morn, des tumulus profanés portent la marque du Chaos, promesse d’une effroyable renaissance. Et partout l’on raconte que le Dieu Estropié, désormais libéré de ses chaînes, chercherait à assouvir son impitoyable vengeance...
Marquant le retour de bon nombre de personnages des Jardins de la Lune et introduisant son lot de nouveaux protagonistes remarquables, les Souvenirs de la Glace se pose comme un nouveau chapitre capital au sein de l’éblouissant cycle de fantasy épique de Steven Erikson tout autant que comme un sommet d’écriture.


Commentaires

La première chose qui frappe une fois la lecture de ce tome achevée, c'est son incroyable densité ! J'ai, en fait, presque l'impression d'avoir lu plusieurs livres, le nombre de thèmes, d'arcs narratifs (et leur ampleur) étant assez ahurissant.
Dès le prologue, on comprend qu'avec ce volume, Erikson semble vouloir lever une partie du voile reposant sur les zones d'ombres de son cycle, mais aussi sur son envergure démesurée. Les premiers chapitres des Jardins de la Lune couvraient une période de 10 ans. Ici, c'est
300 000 ans !
Cette envergure pourrait effrayer, pourtant, bien au contraire, tout le début des Souvenirs de la Glace va en partie se concentrer sur le fait d'expliciter les enjeux du récit global et de son univers. À mon sens, c'est en réalité le tome le plus limpide depuis le début du cycle, et qui clarifie même bien des points obscurs des 2 livres précédents.
C'est ensuite un réel plaisir de retrouver les Brûleurs de Ponts et leurs antagonistes du premier tome, désormais alliés. Je suis en général bon client des histoires d'ennemis qui se retrouvent forcés à faire alliance, du fait des circonstances, et celle-ci est particulièrement bien menée.
Cette rencontre forcée entre les deux camps va donner lieu à une succession de scènes mémorables (que ce soit par leur tension, la justesse des relations et interactions, voir l'humour de certaines situations), le tout admirablement bien servi par le casting quatre étoile mis en place par Erikson.
Surtout, cela va permettre à Erikson de déployer une histoire aux multiples arcs et thèmes, qui m'ont pour le plupart pris aux tripes à un moment ou un autre.
Car, les Souvenirs de la Glace, a été, me concernant, un tourbillon d'émotion.
C'est toujours aussi décomplexé, donc on passe du rire à l'horreur pure, de la poésie et des considérations historico-philosophique (le passé et le point de vue d'archéologue de l'auteur sont, selon moi, une des grandes forces de la saga) aux scènes grivoises ou directement sorties de la fantasy bad ass la plus régressive et jouissive.
Et encore une fois, la densité et la richesse de livre sont saisissantes !
Il n'y a quasiment aucun manichéisme dans cette histoire (à l'exception de quelques crevures ou fanatiques que l'on va adorer détester). Que ce soit du côtés des « bons » ou de leurs opposants, Erikson construit constamment des personnages complexes. Les plus admirables ne sont pas exempt de défauts, de parts d'ombres, ou d'actes discutables (voir pire). Leurs antagonistes ont des mobiles qui demeurent généralement compréhensibles, une histoire nous permettant de saisir leur personnalité et actions, ou bénéficient au moins d'une scène qui nuance notre jugement.
D'ailleurs, maintenant que la menace de la saga est enfin révélée, je dois dire que je la trouve vraiment brillante. Ce n'est, ni plus ni moins, que la brutalité, le chaos et l'horreur de l'existence que nos héros doivent affronter.
Le livre paraît vouloir dresser le portrait sans concession de ce qu'il y a de pire, mais aussi de meilleur dans l'existence humaine (même s'il faut avouer que le premier aspect surnage quelque peu par rapport au second). Opposés aux horreurs, nous avons droit à de superbes récits d'amitié et d'humanité, à de magnifiques histoires d'amours et à des actes d'une incroyable noblesse.
Erikson excelle une nouvelle fois à conférer un souffle épique à ses scènes d'action. La siège de Capustan me restera longtemps en mémoire. J'ai rarement lu une bataille arrivant à ce point à me faire ressentir le sentiment d'horreur absolu, d'apocalypse, de chaos de fureur et de sang d'un champ de bataille. Où même les actes de courage sont empreints de barbarie.
Pour le moment le livre ne me sort pas de la tête. Certains personnages sont entrés dans mon panthéons personnel des personnages cultes de la pop culture, même chose pour nombre de scènes marquantes.
Brûleurs de Ponts, premiers entrés, derniers sortis ! Et dire que ce n'est que le troisième livre du cycle !

5/5

Lien pour télécharger le fichier: Les Souvenirs de la Glace: Le Livre des Martyrs-T3 (2019) ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: Les Souvenirs de la Glace: Le Livre des Martyrs-T3 (2019) PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks