La clef des portails (Akalie t. 1) (2018)

Editeur:
Pages: 427 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
Je m'appelle Anna et je vis depuis 4 ans dans le village de Sona, sûrement le plus calme et tranquille du monde depuis l'ouverture des portails. Enfin, ça c'était jusqu'à ce que Vlad, un fichu chevalier – oui, je les déteste – décide de venir mourir sur mon pas de porte. Bien sûr que je n'ai pas pu le laisser rendre son dernier souffle. Mais peut être aurais-je mieux fait ? Avec lui, les ennuis ont débarqué : en plus d'avoir des mercenaires aux fesses, Ersera, la servante des dieux, ne me lâche plus. Je n'ai plus le choix, je dois retourner à Washington. Si j'avais su que fuir cette ville m'aurait ramené à elle dix ans plus tard...
Fichu karma.
Fichu passé.
Une héroïne sarcastique, de l’action, de la magie : en bref, un roman d'urban fantasy où l’ennui n’a pas sa place !

Commentaires

J’ai lu ce livre sur les conseils de mon amie Aurore du blog passion livre et je ne regrette pas car j’ai beaucoup aimé. Ce n’est malheureusement pas un coup de cœur mais sachez qu’on l’a frôlé ! On va suivre Anna qui vit dans une petite bourgade des Etats-Unis, où il ne se passe rien, elle est herboriste et aide les gens du village. J’ai beaucoup aimé les passages à Sona car cela m’a fait penser à la série Good Witch que j’apprécie mais les similitudes avec la série s’arrêtent avec le début du livre. Un jour, la vie tranquille d’Anna va basculer car un chevalier blessé va frapper à sa porte et il faut savoir que cette dernière les déteste. Or, elle va se sentir obligée de le soigner car c’est dans sa nature. De cette soirée agitée découle une aventure rocambolesque, Anna va devoir suivre et protéger Vlad, le chevalier blessé car ce dernier est poursuivi par des chasseurs de primes. Nos deux comparses vont alors devoir trouver de l’aide rapidement et notre héroïne est pleine de ressources et à également des connaissances un peu partout. Anna à un humour assez piquant, elle est sarcastique et c’est ce que j’aime chez elle. D’apparence froide et distante, elle va pourtant prouver qu’elle a un grand cœur.
En chemin ils font la rencontre d’Alvyn, j’ai bien aimé sa relation avec Anna car ils font tout pour se protéger. En effet, il semblerait que la population surnaturelle leur en veulent notamment Ersera, une servante des dieux qui est une femme redoutable étant donné la peur que ressentent les différents êtres magiques à l’évocation du nom de cette dernière. Leur relation est à la fois drôle et belle car Alvyn tempère Anna et elle ne cesse de lui servir ses sarcasmes.
Parlons maintenant d’un autre personnage que j’ai adoré, il s’agit d’Ezra, qui est protecteur avec Anna alors qu’il ne se connaissent que depuis peu mais cela s’explique par la nature de ce personnage que je vous laisse découvrir. Ezra aime commander mais il reste toujours bienveillant et lui aussi très drôle. On peut dire en somme que tous les personnages ont des caractères différents mais leurs traits communs sont l’humour et un côté protecteur.
Je n’ai pas vraiment évoqué Vlad, mais si je dois dire quelques mots sur lui ce serait qu’il n’est pas vraiment le genre de chevalier que l’on s’attend à voir dans ce genre d’histoire. Ici c’est lui qui est sauvé par une demoiselle, en l’occurrence, Anna et non l’inverse. Lui aussi à bon cœur et il présente des caractéristiques classiques d’un chevalier. D’ailleurs notre personnage principale féminin le raille souvent sur le fait qu’il veut toujours essayer de sauver les demoiselles en détresse alors que parfois ce n’est pas le moment de le faire. Cela m’a également plu de suivre ce personnage-là qui est à l’opposé des clichés habituelles.
Un mot sur l’auteur, sa plume est simple à lire, Jupiter Phaeton sait nous emportée dans son univers en quelques pages. L’univers est riche et travaillé, on sent que l’auteur est une passionnée de SF et de fantasy car dans ce livre vous avez toutes les créatures que l’on peut trouver dans la SFF mais ce n’est pas tout, elle sait changer les clichés des différentes espèces surnaturelles.
Je souhaiterai vous dire quelques mots sur la fin sans forcément vous spoiler ne vous inquiétez pas. Je peux vous dire que cette fin est excellente et qu’elle à faillit m’arracher des larmes alors que le roman m’a fait rire tout au long de ma lecture.

En conclusion : J’ai passé un très bon moment de lecture avec Akalie O’lys, je me suis inquiétée, j’ai ris et j’ai aussi été triste et en colère. Bref, c’est un livre qui ne vous laisse pas indifférent. J’adore les livres qui nous font passer par toutes les émotions. L’univers est riche, on à aussi des personnages forts et attachants à la fois et enfin j’ajouterai que les aventures des personnages nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page. Le seul bémol que j’ai trouvé sont les longs chapitres, je pense que le problème vient de moi car j’ai plus l’habitude de lire des livres avec beaucoup de chapitres mais plutôt court or, ici il n’y a qu’une dizaine de chapitres mais c’est la longueur d’un broché classique. Cependant, pas de panique car ils se lisent facilement, pour preuve, j’ai lu ça en trois jours. C’est ce dernier point qui fait que ce n’est pas un coup de cœur mais il est évident que je continuerai la saga avec grand plaisir d’ailleurs, il me faut la suite ! Un préquel sur les personnages du prologue serait également le bienvenu car Katerina m’intrigue.


5/5

Lien pour télécharger le fichier: La clef des portails (Akalie t. 1) (2018) ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: La clef des portails (Akalie t. 1) (2018) PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks