Les livres de la Terre fracturée (Tome 2) - La porte de cristal (2018)

Editeur: J'ai Lu (4 avril 2018)
Pages: 439 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
La Cinquième Saison jette les derniers vestiges de la civilisation dans une froide nuit sans fin. Essun – jadis Damaya, puis Syénite, mais qui n’est plus aujourd’hui que vengeance – a trouvé un abri, mais pas sa fille. Son chemin croise à nouveau celui d’Albâtre, le destructeur du monde revenu d’entre les morts, porteur d’une demande qu’elle seule peut satisfaire et dont il ne peut résulter que le chaos...
Pendant ce temps, le pouvoir de Nassun, sa fille, ne cesse de croître. Elle a suivi son père, Jija, loin au sud, où l’attend un autre fantôme du passé de sa mère.
Prix Hugo du meilleur roman 2017

Commentaires

La Porte de Cristal poursuit la trame du tome précédent. Je vais éviter de vous donner les éléments clés du roman précédent (et évidemment de celui-ci). Essun est à la recherche de sa fille, enlevée par son meurtrier de père qui, sous le coup de la surprise, tua leur fils en découvrant sa nature d’orogéne.

Les orogénes sont les sorciers du Fixe, ils ressentent secousses, mouvements de terrain et points chauds. Non seulement ils y sont sensibles mais ils possèdent la capacité de puiser cette énergie pour la transformer : atténuer, voire gommer, des secousses, ou geler le carreau d’une arbalète mais aussi transférer au sol leurs humeurs les plus sombres et les plus colériques, transformant leur don en calamité – ou les personnes proches en glaçon authentique – ou en diamant brut.

Après tout, ce n’est qu’une transformation de l’énergie par la voie calorique et la pression…

Or, les orogénes sont des êtres qui attire au mieux l’indifférence, au pire, un haine débordante. AInsi quand le paternel s’est aperç que son rejeton faisait partie de cette catégorie honnie, il l’occit en deux coups de poings, puis réalisant que sa compagne en était certainement, il prit la poudre d’escampette… avant d’avoir la confirmation que leur fille était touchée par la même tare.

Essun s’est donc lancée à leur poursuite, avec le double but de protéger sa fille et de punir le père.

Chemin faisant, La 5° Saison étend son empreinte, flétrissant la flore, étouffant le faune. Notre mère déterminée s’associent au garçonnet Hoa et à Tonkee qu’elle rencontre sur le bord de la route. C’est grâce au « jeune mangeur » de pierre (Hoa) qu’elle parvient à suivre la trace de sa fille, jusqu’à la comm de Castrima où la piste s’interrompt.

Cette comm est particulière; alors que les orogénes sont persona non gratta ailleurs lors des Saisons, cette communauté les accueille. Il faut préciser que leur chef, est une orogéne acceptée dans la région. Ce rassemblement est un impératif pour survivre lors de ces hivers apocalyptiques. Toutefois, l’exercice exige expertise et doigté, car il faut parvenir à une gestion optimale des ressources et concilier les égos. Et l’arrivée d’Essun va perturber le fragile équilibre.

Et, périodes délicates obligent, la barbarie refait surface (si nous croyons qu’elle est éliminée de nos jours…), les comm doivent se protéger des pillages ou des attaques de seigneurs de guerre prompt à ravie des esclaves et des ressources. Ainsi, Castrima se retrouvera-t-elle dans une situation très périlleuse, corsant la tension existante, et renforçant le suspens. L’ambiance a quelque chose de Mad Max ou du Facteur de David Brin dans ces affrontements meurtriers et ces attitudes dénuées de la moindre compassion. Les amateurs de dystopie, de mondes post-apocalyptiques vont se régaler car NK Jemisin dresse un tableau tout en cohérence et vraisemblance, avec une impression de danger et d’équilibre précaire de tous les instants.

Les effets du séisme gigantesque et du volcanisme qui s’ensuit sont dépeints avec une justesse scientifique. Ce n’est pas TOUT le Fixe qui est brutalement touché de manière uniforme. Les conséquences s’étendent de jour en jour, alors que la destruction totale se concentre bien que sur Lumen. Le séisme a certes détruit toute une zone, mais les dégâts s’amenuise plus Essun s’écartant de l’épicentre. A l’extrémité du continent, le climat n’est initialement pas modifié, ce n’est que peu à peu que la cendre vient se déposer, emportée par le vent.

Les plantes meurent, les animaux également, mais d’autres espèces opportunes font leur apparition, et je peux vous dire que cela glace le sang bouillir d’impatience…

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, haletante, addictive. Le tome introductif m’avait franchement séduite avec cette science-fantasy qui proposait enfin autre chose dans le domaine de la dystopie et de l’apocalyptique. La Porte de Cristal me frappe sans doute moins, la découverte première passée, mais offre un excellent moment dans le Fixe, notamment avec ce jeu double, les effleurements entre mère et fille.

Les thématiques exposées sont chères à l’auteur : secte/dogme, discrimination, intolérance, génocide, l’utilisation d’enfant dans la guerre.

Critique bien plus complète sur mon blog .



5/5

Lien pour télécharger le fichier: Les livres de la Terre fracturée (Tome 2) - La porte de ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: Les livres de la Terre fracturée (Tome 2) - La porte de PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks