L'héritage de Cassandra - tome 3 (2020)

Editeur: L'Archipel (9 janvier 2020)
Pages: 384 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
Après Le Destin de Cassandra et Cassandra et ses sœurs, Anna Jacobs poursuit sa saga avec deux sœurs en quête de liberté et d'indépendance dans l'Australie du XIXe siècle.
1866. Dans l'arrière-pays australien où il n'a pas plu depuis des mois, Maia et Xanthe Blake, 27 ans, les deux sœurs cadettes de Cassandra, abordent un tournant de leur vie.
Maia, gouvernante dans une propriété, est amoureuse de son patron. Mais ce dernier est marié... Xanthe, de son côté, n'a qu'une idée : voyager et retrouver son Lancashire natal.
Les jumelles, qui ont toujours vécu ensemble, parviendront-elles à prendre la bonne décision ? Quitte à accepter d'être séparées ? À moins que l'arrivée d'un inconnu ne chamboule leurs projets...
Le destin, parfois, peut vous transporter bien au-delà vos rêves.
" Avec cette saga se déroulant à l'époque de l'Australie des pionniers, Anna Jacobs signe une série mémorable ! " goodreads.com

Commentaires

Lorsque j'ai vu qu'il y avait un troisième tome de la saga des sœurs Blake, je n'ai pas pu résister longtemps pour le lire. J'avais beaucoup aimé les deux premiers, Le destin de Cassandra et Cassandra et ses sœurs, j'étais très contente de retrouver Cassandra, Pandora, Xanthe et Maia. Et bien sûr de retrouver leur auteure, Anna Jacobs, j'aime toujours autant sa plume et sa façon de raconter une histoire.

Pour remettre dans le contexte, les sœurs Blake ont dû quitter leur Angleterre natale dans des conditions lamentables humainement. Elles vivaient seules avec leur père qui les a éduquées d'une façon très libérale, leur inculquant des valeurs qu'on n'apprend pas d'habitude à des filles. Elles ont un goût d'indépendance, d'égalité avec les hommes, des idées qui ne plaisent pas à cette époque. Une tante jalouse va les chasser d'Angleterre pour récupérer le magasin de leur père à sa mort. Il va falloir tout recommencer pour elles quatre. Elles auront la chance de rencontrer des personnes avec qui elles vont s'installer en Australie. La vie est dure, mais leur courage et leur débrouillardise vont les aider à se sortir des situations les plus difficiles. Elles sauront surtout se faire apprécier. Côté cœur, Cassandra rencontrera Reece, Pandora repartira en Angleterre avec Zachary car elles ont hérité du magasin de leur père, leur tante étant morte. Xanthe et Maia vivent toutes deux chez Conn où elles prennent soin de sa mère. Conn a été injustement condamné d'un crime qu'il n'a pas commis, il a été exilé en Australie et sa mère l'y a rejoint, convaincue de son innocence.
Dans le premier volet, Le destin de Cassandra, on suivait les quatre sœurs mais plus particulièrement Cassandra. Dans le second, Cassandra et ses sœurs, l'histoire se centrait plus sur Pandora et son retour en Angleterre. Ici, dans ce dernier tome, on se concentre plus sur les deux dernières sœurs, Xanthe et Maia. Bien sûr, les autres sœurs sont toujours présentes, on suit également l'évolution de leur situation. Xanthe et Maia s'occupent donc de la mère de Conn, Xanthe ne se voit pas rester là, elle rêve de voyages, d'autres pays à visiter, elle a envie de bouger, pas forcément rentrer en Angleterre, ce qui l'intéresse surtout c'est de voir ailleurs, c'est une jeune femme très curieuse avec un certain goût de l'aventure. Maia est plus casanière, elle se plait bien là où elle est. Elle est surtout très attachée à la mère de Conn et à Conn lui-mème. Un sentiment qui est d'ailleurs réciproque. Mais elle ne sait pas tout de Conn, il lui a caché un détail majeur qui les empêche de s'aimer puisqu'il est marié, un mariage arrangé avec une femme qu'il n'aime pas.
On retourne en même temps en Angleterre où on suit Pandora, installé avec Zachary et avec qui elle s'occupe de l'épicerie reçue en héritage de son père. Justement, il faut amener les parts d'héritage aux autres sœurs qui sont en Australie. L'un des amis de Conn, Ronan, a justement décidé de partir le rejoindre en Australie. Il va donc se charger d'amener la part d'héritage aux trois sœurs. Malheureusement, il ne fera pas le voyage seul, les personnes qu'il amène sont loin d'être attendues par Conn et vont apporter avec elles un vent de difficultés. Une personne surtout va amener un vent de tempête, la vie n'était déjà pas simple, elle ne risque pas de s'arranger.
Je me suis vite doutée que Ronan allait tomber amoureux de Xanthe. Mais cet amour est-il possible car Ronan ne compte pas s'installer dans ce pays et devra rejoindre son Irlande natale. Xanthe et Maia n'ont jamais été séparées, elles sont jumelles et très soudées l'une à l'autre. Comment concilier l'amour pour un homme et celui pour sa sœur ? La situation se complique pour elles deux. En plus, le désir de liberté et d'indépendance de Xanthe est tellement fort qu'on se l'imagine mal vivre en couple à un seul endroit. Le destin en a parfois décidé autrement et apporte son lot de surprises qui remettent tout en question.

J'ai beaucoup aimé ce troisième opus, j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver ces quatre jeunes femmes. Elles sont égales à elles-même et ne changent pas depuis le premier tome, elles continuent de vivre leurs vies selon leurs convictions profondes, elles ne se laissent pas dérouter de leurs chemins, elles essaient de mener à bien leurs rêves, et c'est loin d'être évident, comme on peut se l'imaginer, à cause de leur situation et aussi parce que ce sont des femmes, et à cette époque, les femmes n'avaient le droit de rien. Comme dans les précédents volets, je suis partie en croisière entre l'Angleterre et l'Australie. On se rend compte d'ailleurs de l'évolution également et des changements dans la navigation, le canal de Suez est en travaux et facilitera les échanges entre ces deux pays, la traversée devrait être plus rapide. J'aime quand, dans un roman, l'histoire avec un grand H rejoint la petite, celle des personnages. La trame de l'histoire se tient, les aventures sont palpitantes et j'ai suivi avec avidité les différents événements qui ponctuent leur destinée. Les personnages sont toujours aussi bien travaillés. Des nouveaux font leur apparition, ils sont tellement bien dépeints qu'on se fait très vite une opinion sur eux. J'en ai détesté certains d'emblée, et en ai aimés d'autres aussi vite. Et pourtant, même celle que j'ai détestée (je ne dirai pas qui), j'ai fini par avoir pitié pour elle, car j'ai vite compris que c'était les aléas de la vie qui avaient fait d'elle la personne qu'elle est. Anna Jacobs a créé un panel de personnages représentatifs de la société de cette époque de la fin du 19ème siècle. Ils sont tous différents et apportent beaucoup à l'histoire. On suit leurs difficultés à vivre en Australie, à s'acclimater au pays, à vivre avec les natifs du pays et avec les autres colons, à essayer de mener leurs rêves à bien, ce qui n'est pas toujours facile vu la configuration du pays. D'ailleurs, par rapport aux deux précédents opus, celui-ci se passe beaucoup plus en Australie, on revient très peu en Angleterre ou en Irlande, l'accent est vraiment mis sur la vie en tant qu'immigrés dans un pays tellement différent de celui où ils sont nés. Bien sûr, il y a de la romance également entre les différents personnages, mais ce que j'ai fortement apprécié ici, c'est que Anna Jacobs traite de l'amour et de ses effusions avec beaucoup de délicatesse et de pudeur, pas de scène de sexe, pas de mots osés, tout est subtilement décrit sans que ce soit vulgaire. Et ça, j'aime énormément, surtout à une époque maintenant où tout est toujours dépeint dans les moindres détails. J'ai vraiment beaucoup apprécié cette discrétion dans les scènes apportant beaucoup d'élégance au texte.

J'ai à nouveau passé un très bon moment en compagnie de Cassandra, Pandora, Xanthe et Maia. L'intérêt pour cette saga n'a pas faibli, Anna Jacobs a su se renouveler tout le long des trois épisodes sans pour autant être répétitive dans les faits. Ces trois tomes ont permis de dépeindre avec détails et en profondeur tous les aspects de la vie en Angleterre ou en Australie de ces gens qui quittent leur pays, par choix ou par obligation, et leur intégration dans un pays étranger, complètement différent au niveau climat et tradition.
La lecture s'est faite toujours avec la même addiction. Une fois commencé, il m'a été impossible de lâcher le roman, tellement je voulais savoir comment tout allait bien pouvoir se passer, comment allaient s'en sortir les sœurs Blake. Le style de Anna Jacobs y est pour beaucoup, elle fait ce qu'il faut de descriptions sans pour autant alourdir le texte, j'ai réussi très facilement à m'imaginer les différents paysages. J'ai essayé de ralentir ma lecture pour rester le plus longtemps possible avec tous ces personnages que j'ai beaucoup apprécié. Les sœurs Blake sont devenues des amies de papier que j'ai du mal à quitter. C'est toujours compliqué de finir une saga, on sait qu'on vit les derniers moments avec des personnages, des lieux qu'on apprécie, et qu'il va falloir tourner la page et arrêter le voyage avec eux. En cherchant dans la bibliographie de Anna Jacobs, je n'ai pas trouvé d'autres romans d'elle traduit en français, mais une chose est sûre, dès que j'en trouve un, je me précipiterai dessus pour le lire. C'est une auteure très intéressante et à suivre en tout cas.
Je ne peux que vous recommander la lecture de cette saga familiale. Bien sûr, il faut lire les trois opus dans l'ordre, sous peine de ne pas comprendre tout ce qu'il s'y passe. Dix mois séparent ma lecture entre le second et le dernier tome, et pourtant je n'ai pas eu besoin de relire le précédent pour me remettre dans l'ambiance et me rappeler les différents événements de leur vie. J'ai tellement été marquée que mes souvenirs de lecture étaient encore bien vivaces. Je referme ce dernier volet avec une certaine tristesse mêlée à la joie d'avoir fait cette belle découverte.

5/5

Lien pour télécharger le fichier: L'héritage de Cassandra - tome 3 (2020) ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: L'héritage de Cassandra - tome 3 (2020) PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks