Prends garde à la douceur des choses (2015)

Editeur: Tallandier (21 janvier 2015)
Pages: 349 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
Toulet est un sentiment, un état d’âme. Son français est une grâce. Son oeuvre est une confidence. Ceux qui la reçoivent ne l’oublient pas. Contemporain de Proust, d’Apollinaire, il fut une figure du Paris 1900, un opiomane notoire et le chef de file de l’école fantaisiste. Certains de ses poèmes comptent parmi les plus beaux de la littérature française. On ignore souvent qu’il en est l’auteur. Qui était Toulet ? Quels furent ses amis, ses amours ? Ce livre est une invitation au voyage. Vous le suivrez en Béarn, à Paris, sur l’île Maurice, en Algérie, en Indochine et au Japon , vous prendrez des taxautos et les paquebots des Messageries maritimes. Ce n’est pas une biographie. C’est l’histoire d’un poème.

Commentaires

Cher Frédéric,
Ce matin le Jura bosselé a pris des allures de meringues couvertes de crème fouettée, sous un ciel d'un bleu très clair. Je suis de bonne humeur, je vais me hasarder à dire quelques mots de votre livre.
Etant habitué aux appareils critiques touffus, souvent sans grand intérêt, j'avoue que dans un premier temps je fus agacé de lire des citations tombées du ciel, données sans note, aucune.
Ayant lu les auteurs que vous remerciez avec des pots de chrysanthèmes et des couronnes mortuaires, à la fin de votre livre, je ne m'attendais pas à faire de grandes découvertes. J'étais donc le pire lecteur qu'on puisse souhaiter.
Mais très vite j'oubliai mes réserves, j'étais sous le charme. Quelle heureuse idée de procéder par courts tableautins, truffés de citations, comme ces vieux livres dans lesquels on trouve parfois des lettres oubliées, des listes de commissions, des brouillons. Nous passons ainsi une heure, un jour ou une années avec PJT, le temps d'une ou deux pages. C'est une succession de ce qu'on appelle en peinture les tableaux de genre.Le fil conducteur qui relie ces scènes est votre sympathie pour un immense poète. Vous avez su éviter les pièges de l'hagiographie, sans rien gommer, sans escamoter certains travers fort désagréables du poète. Un personnage assez odieux, misogyne, antisémite, méprisant, ironique, méchant souvent, devient, sans trucage, humain, familier, on prend plaisir à l'accompagner.
Mme Bulteau, après la mort du poète, à confié à des amis "qu'il avait été le propre artisan de sa déchéance physique, de sa longue maladie, de sa fin longue et prématurée." On pense à Villon: "Frères humains qui après nous vivez / N'ayez les coeurs contre nous endurcis."
Votre livre évoque, par l'abondance des citations judicieusement choisies, les correspondances croisées, ici entre un poète d'exception et un merveilleux conteur . Vous inventez un genre nouveau, la promenade littéraire, comme il y a des promenades botaniques, ornithologiques,gastronomiques. Votre langue est sans défaut, rien de heurté, elle coule comme le miel coulait sur les barbes des anciens Assyriens.
Soyez ici remercié.


5/5

Lien pour télécharger le fichier: ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks