Ravel (2012)

Editeur: Minuit (4 octobre 2012)
Pages: 122 pages
Format: ePUB, PDF, Doc, TXT, MP3
Langue: Français
Descriptions de livres
Ravel fut grand comme un jockey, donc comme Faulkner. Son corps était si léger qu’en 1914, désireux de s’engager, il tenta de persuader les autorités militaires qu’un pareil poids serait justement idéal pour l’aviation. Cette incorporation lui fut refusée, d’ailleurs on l’exempta de toute obligation mais, comme il insistait, on l’affecta sans rire à la conduite des poids lourds.
C’est ainsi qu’on put voir un jour, descendant les Champs-Élysées, un énorme camion militaire contenant une petite forme en capote bleue trop grande agrippée tant bien que mal à un volant trop gros. (J. E.)
Ce roman retrace les dix dernières années de la vie du compositeur français Maurice Ravel (1875-1937).

Commentaires

J'ai eu du mal à entrer dans le livre. En écrivant cette phrase, je me rends compte qu'il est écrit un peu à la manière du Boléro : un petit motif assez anodin qui serpente dans la vie de Ravel et nous fait partager son quotidien, ses manies. Quelque chose d'assez rase-motte : intérêt très mitigé d'ennui donc au départ pour moi. Le petit motif revient sur lui-même, et s'enrichit, se complexifie au détour d'un détail, d'une image, d'un émotion qui réussit à percer la carapace Ravel.
Au fil des pages, Jean Echenoz effleure de toujours plus près le mystère ravelien (non ce mot n'existe pas mais il devrait), il le bouscule, il le soulève, l'emmène dans des bourrasques où Ravel ne peut que se dépouiller, comme s'il s'agissait d'une parure de plumes, de ses apparences, de son aristocratie, de son dandysme ... Il devient un homme souffrant, un homme comme nous, comme notre père, notre frère, un "homme comme les autres" pour reprendre l'expression wagnérienne.
On touche à l'essentiel, on rencontre enfin sous les mots toujours merveilleusement dosés d'Echenoz Ravel l'écorché, l'homme dépouillé de lui-même. L'harmonie qui était si méticuleusement maintenue dans des rituels aux attentions presque maniaques ne tient plus, vole en éclat. Les discordances prennent le dessus. Comme dans la Valse, nous assistons à la chute d'un monde sublime, ou à la chute sublime d'un monde.

La deuxième partie du livre est poignante, absolument bouleversante, j'ai lu le roman il y a des mois et je n'en suis toujours pas remise.
Ça s'appelle je crois un chef-d’œuvre.


4/5

Lien pour télécharger le fichier: ePUB
TÉLÉCHARGER
Lien pour télécharger le fichier: PDF, Doc, TXT, MP3
TÉLÉCHARGER
Les meilleures en Ebooks